Police � Cheval du Nord-Ouest - Une tradition en rouge �carlate   Anglais Accueil Plan Du Site Liens Commentaires Ressources
Pour voir davantage du Mus�e virtuel du Canada / See more of the Virtual Museum of Canada
 
La R�bellion du Nord-Ouest
Page pr�c�dente
 
Prochaine page
La R�bellion commence

Après leur pétition, comme le gouvernement refuse de les rencontrer et qu’il ignore leurs demandes, les Métis décident de prendre eux-mêmes les choses en main. Le 8 mars 1885, Louis Riel annonce la formation d’un gouvernement et d’une Charte des droits. Les supporters sont priés de préparer leurs armes et leurs pistolets. La situation capte l’attention du gouvernement.

Riel veut pousser le gouvernement à l’action. C’est effectivement ce qui se produit, mais pas dans le sens que Riel le souhaite. En 1870, quand Riel tente d’établir un nouveau gouvernement au Manitoba, le gouvernement en place décide enfin d’entrer en négociation.

La PCN-O accroît le nombre de ses hommes postés au fort Carlton et à Prince Albert. Le 23 mars, le major-général Frederick Middleton, commandant de la milice canadienne, commence à préparer ses hommes. Ils arriveront beaucoup plus tôt que ce que Riel anticipe.

Pendant ce temps, les Métis et quelques-uns de leurs alliés essaient de prendre le contrôle du pays. Des postes de traite et des stations de relais sont dépouillés de leur marchandise et de leurs chevaux. Un agent des Affaires indiennes, son interprète et deux réparateurs de télégraphe sont fait prisonniers. Le conseil des Métis donne un ultimatum à la PCN-O : le gouvernement doit leur rendre la propriété du fort Carlton jusqu’à Battleford ou se préparer à la tuerie!

Le surintendant prend les propos de Riel au sérieux. Il demande des volontaires de se joindre à ses hommes. À court de ravitaillement, il envoie dix-huit hommes au lac Duke afin de récupérer des munitions et d’autres items cachés là-bas.


Louis Riel
Louis Riel

À droite, le major-général Frederick Middleton devant des soldats blessés à Fish Creek
À droite, le major-général Frederick Middleton devant des soldats blessés à Fish Creek.
 
Page pr�c�dente
Dessus de page
Prochaine page

 

 

 

 

5. Le chemin de fer et la R�bellion



Duck Lake
Battleford